Ecolo Modave
Accueil du site > 4. Ecolo-Vie > 4.6. Elections et enjeux > 4.6.2. Elections régionales > Relance wallonne : de bonnes idées jusqu’ici recalées... par le Gouvernement (...)

Relance wallonne : de bonnes idées jusqu’ici recalées... par le Gouvernement lui-même !

jeudi 11 décembre 2008, par JFO

C’est avec intérêt et un a priori favorable qu’Ecolo, sous réserve d’inventaire, prend connaissance des premières informations disponibles sur le plan de relance pour la Wallonie, tel que présenté ce 8 décembre 2008 à la presse par le Gouvernement wallon.

Sur le plan des principes, Ecolo se réjouit de ce que, au plus profond de cette crise, socialistes et humanistes puisent à pleines mains dans notre programme et nos propositions pour offrir à la population des raisons d’espérer.

Il est toutefois regrettable qu’il ait fallu passer par une crise économique majeure pour que nombre des propositions portées depuis plusieurs années par les Verts, jusque hier encore fermement rejetées par le Gouvernement, soient finalement retenues alors qu’il ne reste plus à l’Exécutif que peu de mois pour les mettre en œuvre. Beaucoup de temps perdu, en somme. Ou bien est-ce encore un effet d’annonce pré-électoral ?

Parmi les propositions qu’il porte, Ecolo retient l’orientation que le Gouvernement semble vouloir donner au mécanisme du tiers-investisseur, même s’il est interpellant que, in fine, l’Exécutif ne précise pas dans sa communication l’enveloppe budgétaire qu’il entend y consacrer.

Dans le même ordre d’idées, il est tout à fait positif qu’une option de principe soit enfin prise en faveur du projet de tram à Liège, ou encore le métro à Charleroi, pour lesquels le Gouvernement annonce disposer d’enveloppes budgétaires importantes.

Toutefois, il y a lieu de tempérer cet élan d’optimisme à l’examen des moyens financiers réellement mobilisés pour mener à bien ces politiques. En effet, dans le budget 2009 discuté cette semaine encore au Parlement, on ne trouve pas trace du moindre euro qui permette de concrétiser les promesses du gouvernement. L’endettement de la Région reste par ailleurs important. Ecolo interrogera les Ministres compétents au Parlement afin d’éclaircir cet enjeu dans les meilleurs délais. Cette majorité nous ayant trop souvent habitués à des discours non suivis d’effets, cette incertitude ne manque pas de nous inquiéter.

En tout état de cause, il importe qu’à tous les niveaux de pouvoirs des mesures de relance et de réforme soient adoptées afin de mobiliser tous les acteurs en vue d’une sortie de crise au pluriel.

Par Jean-Michel Javaux, Co-président d’Ecolo et Bernard Wesphael, Député et chef de groupe au Parlement wallon

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0